Menu & Search

Saga a un message pour vous

Saga a un message pour vous

2018 fut une année très spéciale pour SAGA.

Son histoire particulière connait un rebondissement inattendu lorsque nous le retrouvons en juin. C’est alors Eric, mon père, qui le reconnait sur une petite annonce dans un magazine. Il fallait le faire… L’idée de faire revenir le voilier auprès du Grand Père fait son chemin depuis plusieurs années déjà, et le voici, qui risque encore de disparaitre auprès d’un nouveau propriétaire.

Entre le reconnaitre, et le faire revenir dans la famille, il y a un océan d’embûches… Nous n’y croyons qu’à peine. Nous pensons laisser tomber. La gentillesse de Jacques, alors propriétaire de Saga, aura raison de nos doutes, et voici que Saga est officiellement de retour chez les Meunier en octobre.

Nous créons en parallèle l’association Le Saga. Nous voulons que le bateau serve une cause. Son histoire nous inspire l’envie de passer un message : il faut protéger l’océan, qui que l’on soit, et ne jamais cesser de croire à nos pouvoirs d’agir personnels, quelles que soient nos difficultés. Guillaume Néry, apnéiste émérite, accepte de devenir le parrain de l’association. Quel honneur !

Il faut maintenant terminer Saga, les travaux ne sont pas des moindres. Nous lançons la collecte « Testez votre âme de marin » sur Ekosea. Quelle aventure… Nous ne sommes pas de grands bavards, et cette collecte a besoin de beaucoup de communication. Il faut même faire une vidéo, la barbe ! Je n’y connais rien en montage, j’apprends sur le tas. Mais nous nous lançons. Nous racontons l’histoire de Saga et les soutiens de nos proches ne se font pas attendre. Maud Fontenoy nous apporte des encouragements motivants. Certains connaissent déjà cette histoire et sont heureux de nous aider. d’autres ne nous connaissent pas vraiment mais se retrouvent dans nos valeurs et nous apportent recul et fraicheur sur notre projet. D’autres, amis de longue date, croient en nous et nous apportent soutien et confiance.

Chacun d’entre vous nous a apporté à sa manière un incontournable soutien : les précieux dons nous soutiennent sur le plan matériel, mais les mots d’encouragement, les conseils, les souvenirs que certains nous ont partagé autour du voilier, tout cela a fait passer novembre et décembre a une vitesse hallucinante. Le temps que vous avez pris pour penser avec nous à la suite de l’aventure nous touche particulièrement.

Où en sommes nous ?

  • Les soutiens déjà récoltés en dehors de la collecte lancée sur Ekosea nous permettent d’acheter la pompe hydraulique, et nous nous cotisons, mon père et moi, pour le mât d’occasion trouvé à Port Saint Louis et son convoyage jusqu’à Bordeaux.
  • La collecte sur Ekosea a atteint un peu plus de 5 % de son objectif, à savoir 1685€ sur les 30 000 € nécessaires. C’est peu, mais rien n’est joué.
  • Ma sœur Auréline et son compagnon Écossais et graphiste se sont creusé la tête et ont bossé dur sur la plaquette de présentation de l’association qui nous permet de contacter des entreprises et de leur proposer nos solutions de sponsoring.
  • L’association le Saga a commencé à sélectionner des organisations bénéficiaires (plus d’une dizaine) des futures sorties pédagogiques en mer et visites à quai.
  • Guillaume Néry a accepté de parrainer l’association.

Le secret a t-il été éventé ?

Et non ! Nous avons réussi, malgré les réseaux sociaux et les repas de famille, à conserver le secret du Saga auprès du Grand Père. Lors du repas de Noël, il l’a mentionné à plusieurs reprises. Il se rappelle des moindres mesures du voilier. Il sait que Saga était à vendre cet été, il ne sait pas qu’il a trouvé acquéreur… juste à côté de lui. Il semble y penser souvent depuis juin. Imaginer sa réaction le jour où nous pourrons lui annoncer que son voilier arrive avec sa famille à bord nous émeut beaucoup et c’est ce qui nous permet de ne pas baisser les bras malgré le stress financier.

Et maintenant ?

  • Maintenant nous devons boucler le budget 2019. La collecte Ekosea doit avancer plus fort si nous voulons atteindre l’objectif des 30 000 car sinon toutes les contreparties engagées seront perdues et remboursées aux donateurs. Le délais est au 13 mars.
    – Nous voulons pour cela organiser un évènement qui nous permettra de récolter les fonds manquants avant fin février. Toute aide et proposition est la bienvenue !
  • Nous devons convaincre des partenaires fondateurs, sponsors de la première heure, de soutenir le projet.
  • Nous commençons à mettre en place les premières actions de l’association : sensibilisation à l’océan auprès des classes de primaire et suivi à l’école des travaux de finition de Saga.

 

Nous terminons cet article en vous souhaitant encore une fois de belles fêtes de fin d’année, de réaliser vos vœux de Noël, et en espérant vous voir très bientôt auprès de Saga !

Eric et Florentine